Le nouveau levier pour créer des synergies entre achats & marketing-communication

Selon la DGE et l’Adetem, les budgets de marketing et de communication peuvent représenter de 5 à 50 % du chiffre d’affaires en fonction de la nature de l’activité́ de l’entreprise et du type de produit ou service.

En B to C, le budget Marketing / Communication représente généralement +/- 10 % du CA de la ligne de produits concernée. En B to B, la moyenne est de l’ordre de 5%.

Autant dire que dans les ETI et grandes entreprises, ces budgets représentent des sommes colossales à tel point que traditionnellement, le service Marketing Communication et le service Achats s’en disputent l’optimisation.

Cette situation pose un problème de taille parce que aucun service n’est utilisé́ de manière efficace, causant des pertes importantes de temps et d’argent.

Le service Achats dispose de hautes compétences et ressources pour acheter aux meilleures conditions, aux meilleurs prix, avec une négociation commerciale avantageuse pour l’entreprise. Pour autant, il n’est pas qualifié́ pour juger de la pertinence des prestations de marketing et de communication, ni pour évaluer le R.O.I. (Retour sur investissement) des actions pour l’entreprise.

Le service Marketing & Communication est quant à lui qualifié et outillé pour établir la stratégie de marketing et de communication, créer un bon mix marketing, choisir les bonnes options et bonnes prestations, jauger la qualité́ des prestataires, agences et moyens. Mais à l’inverse, il n’est pas en capacité́ de négocier aux meilleures conditions commerciales.

Pourtant, avec la mondialisation et les nouvelles technologies, les relations entre les entreprises et leurs marchés incitent les directions stratégiques de l’entreprise à rompre avec les habitudes de cloisonnement et de communication contre-productives.

C’est dans ce contexte que le MARCOM, venu des pays anglo-saxons et introduit en France par Marie-Claire Pascal, dirigeante de MARCOM Performance, devient le nouveau levier des entreprises françaises.

Télécharger le communiqué de presse

Leave a Comment

indicateurs